Réservation

Entrée, 10-12, rue de l’Église
94300 Vincennes.
contact@loursrestaurant.com
t.01 46 81 50 34.

Réserver en ligne

Accès, voir carte.
Parking public du marché sous le restaurant,
89, rue de Fontenay
94 300 Vincennes.
Ouvert 24h/24.
Métro ligne 1, station Château de Vincennes.
RER A, station Vincennes.

Entrée, 10-12, rue de l’Église 94300 Vincennes – contact@loursrestaurant.com – t.01 46 81 50 34 – Réserver en ligne
Accès, voir carte – Parking public sous le restaurant, 89, rue de Fontenay 94 300 Vincennes – Ouvert 24h/24 – Métro ligne 1, station Château de Vincennes – RER A, station Vincennes

Jacky Ribault

Terre de chasse royale, Vincennes accueillit longtemps une ménagerie avant qu’ours, lions et tigres soient finalement envoyés à Versailles.
Mais l’ours est de retour : en lisière de ce que l’on a longtemps appelé la forêt de Vincennes. Jacky Ribault s’installe dans l’îlot Fontenay.

Plaisir et partage

Jacky Ribault a le sens du partage, sans doute le fruit de ses origines paysannes. Attaché à la terre, sensible au travail des petits producteurs et artisans pêcheurs, il souhaite continuer à mettre en avant leurs savoir-faire, comme il le fait depuis 2010 dans son premier restaurant, Qui Plume la Lune, ouvert à Paris dans le XIe arrondissement et étoilé depuis 2014. À Paris comme à Vincennes, le chef, formé en Bretagne, a pour volonté de travailler au maximum avec des produits venant d’Île-de-France. « Cette région je la connais bien, 26 ans que j’habite le Val-de-Marne, que j’aime son bois, son château et ses bords de Marne. » Avec un seul but : faire plaisir ; un seul moyen : se faire plaisir ; et une seule technique : se laisser porter par le produit.

Brut et délicat

Ni carte préétablie, ni menu… il faut lui faire confiance. Ce principe permet de garantir une fraîcheur absolue des produits. En fonction de la saison, Jacky improvise, il laisse les souvenirs de son enfance reprendre le dessus. Il s’est ainsi inspiré des pièges à merles qu’il posait quand il braconnait, des choux que l’on donnait à manger aux vaches… Il les a réinterprétés, transformés, puis amalgamé, associant le produit brut aux saveurs délicates. Un salon et un coin bar sont également présents pour accueillir les convives et leur permettre de vivre le lieu pleinement.

Le restaurant, une tanière.

Le chef a imaginé, avec son épouse Valérie Ribault et l’architecte Caroline Tissier, un lieu à son image. Où il est à la fois accessible et caché. Où le rite est quasi initiatique, où la nature est omniprésente, où les influences se télescopent, où les matériaux bruts (acier, béton, cuivre…) sont respectés, où la lumière enjolive, où les contrastes dévoilent.

Un espace ouvert, dominé par une gigantesque sculpture lumineuse et, tout au fond, la tanière du maître des lieux, une cuisine ouverte avec, pour les plus chanceux une table d’hôtes.

En cuisine